Le niveau de nicotine baisse plus rapidement chez les fumeurs qui métabolisent de façon “normale” (60%). Ils sont, de ce fait, susceptibles de fumer plus et d'avoir plus de mal à arrêter. (Photo : archives AFP). Le fumeur est en manque de …

Source