Les responsables de la santé publique, encore et encore, nous racontent qu'il n'y a pas encore suffisamment de données scientifiques pour être certain que les cigarettes électroniques sont une alternative sûre au tabac.

Source