Selon une étude publiée ce jour par le Dr Farsalinos dans la revue Addiction, les e-cigarettes ne génèrent de hauts niveaux d'aldéhydes qu'en situation de “dry hit”. Dans des conditions normales d'utilisation les taux sont …

Source